Soren Harnois Leblanc, dt.p., Nutritionniste

Le poisson, on se le dit depuis combien de décennies? Mangez-en, c’est bon pour la santé! Voici pourquoi :

D’abord, parce que le poisson nous procure :

poisson-sant%c2%ac.• Des protéines de haute qualité nutritive.
• Des vitamines liposolubles, principalement A et D.
• Source d’acides gras polyinsaturés : omégas-3 et omégas-6.
• Des vitamines du complexe B, telles que B1, B2, B6 et B12
• De nombreux minéraux et oligoéléments : iode, calcium, phosphore (en consommant les os dans les poissons en conserve) et sélénium, un antioxydant.
• Les poissons et fruits de mer s’avèrent aussi une source de fer.

Les omégas-3 : alliés de notre santé!
Les omégas-3 pourraient réduire le risque de développer des maladies cardiovasculaires, la maladie d’Alzheimer, la dépression et la dégénérescence maculaire . Ils pourraient aussi réduire la tension artérielle chez les gens souffrant d’hypertension.

Consommez 75 à 100g de poisson à raison de deux fois par semaine, ainsi, cela vous permet de combler vos besoins en omégas-3 et pratiquement ceux en vitamine

Les types de poissons et leurs qualités nutritionnelles

Les poissons gras
Saumon, sardine, truite arc-en-ciel, maquereau, hareng

Attributs nutritionnels :
– Omégas-3 : acides ADH et AEP, déjà convertis pour utilisation immédiate de notre corps!
– Riches en vitamine D et source de vitamine A.

Conseil santé :
Préférez les cuissons douces (vapeur, papillote) afin de préserver l’omégas-3 contenir dans votre poisson.

 

Lean fish

Les poissons maigres
Sole, aiglefin, morue, goberge, thon blanc

Attributs nutritionnels:
– Un excellent choix du côté des protéines : celles-ci sont complètes!
– De plus, faible en gras saturés : moins de 2,5g par portion

Conseil santé :
– Évitez les cuissons à grande friture. Le fish and chips : en modération.

big fish

Les gros poissons
Espadon, requin, bar, maquereau royal

Conseil santé:
À consommer rarement à cause des risques plus élevés de contamination par des métaux lourds et polluants.

 

 

shrimp-health

Les crustacés et mollusques
Homard, crevettes, pétoncles, huîtres, crabe

Attributs nutritionnels:
– Les huîtres sont très riches en zinc, un antioxydant et élément essentiel pour les fonctions de la cellule.
– Riches en protéines, faibles en gras saturés.

Conseil santé :
– Modérez ou évitez le beurre à l’ail avec les crevettes et le homard.

 

Frozen fish

Une bonne expérience de poisson se conjugue bien sûr avec un poisson frais : misez sur les poissons qui ont été surgelés directement sur le bateau. S’il y a lieu, décongelez votre poisson au réfrigérateur un jour avant de le cuire. Le poisson frais dégage une bonne odeur de mer fraîche.

Les filets de poissons surgelés conservent presque les mêmes propriétés nutritionnelles que les filets du même poisson fraichement pêché. La surgélation, lorsque effectuée industriellement et adéquatement, permet de conserver une qualité nutritionnelle excellente du produit. Lorsqu’il s’agit d’une congélation faite à la maison il peut y avoir une perte de vitamines, minéraux et d’acides gras omégas-3. à moyen terme.

 

Recherche et rédaction par Soren Harnois Leblanc, dt.p., Nutritionniste

Références :

1. Breton, Marie Dt. P. (2008). Plus de poisson au menu!, Coupdepouce.com, 24 novembre 2008, En ligne : http://www.coupdepouce.com/bien-dans-mon-corps/nutrition/plus-de-poisson-au-menu/a/20904/2
2. Brown, A. (2008). Understanding Food: Principles and Preparation, 3e édition, Thomson Wadsworth, Belmont, USA, p. 165 à 183.
3. European Food Information Council (2015). Foire aux questions : Quelles différences nutritionnelles entre poissons frais, en conserves, fumés, et surgelés? , EUFIC.com, En ligne, http://www.eufic.org/page/fr/page/FAQ/faqid/fish-fresh-tinned-smoked-frozen/
4. Extenso.org (2012). Viandes et substituts – Le poisson, bon aussi pour vos yeux ?, En ligne : http://www.extenso.org/article/le-poisson-bon-aussi-pour-vos-yeux/
5. Extenso.org (2014). Diabète et maladies du cœur – Les oméga-3 aident à traiter l’hypertension, En ligne : http://www.extenso.org/article/les-omega-3-aident-a-traiter-l-hypertension/
6. Extenso.org (2015). Alzheimer et Parkinson – Le poisson réduit les risques d’Alzheimer, En ligne :http://www.extenso.org/article/le-poisson-reduit-les-risques-d-alzheimer/
7. Food and Drug Administration (2015). Conservation des produits de la pêche par le froid, En ligne : http://www.fao.org/docrep/006/ad190f/AD190F09.htm
8. Lortie, Marie-Claude (2008). Poisson : alerte dans votre assiette, LaPresse.ca, 12 mai 2008, En ligne : http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/marie-claude-lortie/200812/18/01-811539-poisson-alerte-dans-votre-assiette.php
9. Santé et services sociaux du Québec (2015). Le poisson, l’environnement et la santé, En ligne : http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/santepub/environnement/index.php?poissons