facebook_pixel
Accueil / Alimentation et santé / Les bienfaits de la viande rouge
les-bienfaits-de-la-viande-rouge

Les bienfaits de la viande rouge

Selon plusieurs études, il existe de nombreux bienfaits à consommer de la viande rouge. Les Hommes mangent de la viande rouge depuis la nuit des temps et l’agriculture moderne permet de produire aujourd’hui différents types de viandes rouges de grande qualité.

La viande rouge maigre, un antidote au cholestérol
Dans une étude, les chercheurs en nutrition de la Pennsylvania State University, de l’Oklahoma Medical Research Foundation et de l’Université Rutgers ont intégré de la viande rouge maigre comme source de protéine dans un régime alimentaire anti-cholestérol. L’étude a démontré que la consommation de viande rouge maigre aidait à baisser les niveaux de cholestérol.

Ce résultat est dû à la présence dans le boeuf de la graisse mono-insaturée. Une graisse que l’on retrouve également dans l’huile d’olive très utilisée dans l’alimentation méditerranéenne.

À titre d’exemple, le cheval contient seulement 2 % de graisses saturées. Dans le boeuf, la bavette contient 1,5 % de graisses saturées. Pour la cuisson, afin de garder ce bas taux de graisse, il faut éviter de cuire la viande dans le gras. Privilégiez des marinades à base d’huile d’olive, d’ail, de jus de citron et de fines herbes.

bienfaits-viande-rouge-sante

Les bienfaits nutritifs de la viande rouge
Selon les modèles alimentaires du Département de l’Agriculture des États-Unis (USDA), les hommes et les femmes adultes doivent consommer entre 5 et 6,5 oz de protéines par jour. La viande rouge contient des protéines et du fer, deux nutriments nécessaires pour conserver une bonne santé, produire des anticorps, protéger le système immunitaire, et éviter des maladies comme l’anémie.

De plus, contrairement à d’autres viandes, le boeuf possède une concentration plus forte en fer héminique. Pour une femme enceinte, cet apport de fer est primordial dans la croissance et le développement du cerveau du foetus.

Et contrairement au fer présent dans des aliments comme les épinards, le fer dans la viande rouge s’absorbe plus facilement comme l’a démontré une étude à l’Université de Washington. En effet, le corps humain peut absorber 15 à 35 % du fer contenu dans la viande, mais seulement 2 à 20 % des autres types de fer. L’ajout de viande à un régime peut donc aider les personnes vulnérables à la perte de fer comme les femmes enceintes.

bienfait-viande-rouge-nutritif

La viande rouge contient également des vitamines B et D, du sélénium et du zinc. La vitamine B12 par exemple préserve le corps humain des maladies cardiovasculaires, neurologiques et de l’infertilité. La vitamine D agit contre le rachitisme, une maladie osseuse dégénérative. L’hiver le manque de soleil peut entraîner une carence en vitamine D, la viande rouge va contribuer à limiter cette carence. La viande rouge contient également du 25-hydroxycholécalciférol, qui est assimilé beaucoup plus rapidement et facilement que les autres formes alimentaires de vitamine D. Le sélénium est un antioxydant contribuant à prévenir le cancer, notamment le cancer de la prostate, le cancer colorectal et le cancer du poumon, et à traiter l’asthme. Le zinc renforce le système immunitaire et garde le cerveau en bonne santé.

À noter aussi qu’une portion de 100 grammes de boeuf haché cru contient environ 25 % de l’apport quotidien recommandé en vitamine B-3 et 32 % de l’apport journalier recommandé en zinc.

L’histoire de la viande rouge
Déjà à la préhistoire, les hommes chassaient pour consommer de la viande. Avec l’arrivée de l’agriculture pendant la période néolithique de 14 000 ans av. J.-C. à 7000 ans av. J.-C., les hommes se sédentarisent et commencent à élever des animaux pour se nourrir. L’élevage des bovins est apparu vers 8500 av. J.-C. au Proche-Orient.

Au Québec, les bovins d’origine européenne sont apparus avec les voyages de Jacques Cartier en 1538 et 1541. Mais il a fallu attendre 1601, et Jean de Poutrincourt pour une première véritable livraison de bovins au Québec. Puis les plus importantes importations ont eu lieu sous la gouvernance de Colbert et de Talon entre 1660 et 1670. Ces bovins importés de la Bretagne et de la Normandie donneront naissance à la race Canadienne.

bienfait-viande-rouge-elevage

Dans les fermes, chaque année à l’automne il y avait boucherie pour avoir de la viande pour l’hiver. Peu à peu, les élevages ont grossi et aujourd’hui de nombreuses fermes possèdent des bovins destinés à la vente.

La viande rouge est composée principalement du boeuf, mais il existe aussi d’autres catégories provenant du gibier comme la viande de cerf, de cheval, de wapiti. Et comme le boeuf, ces viandes sont faibles en cholestérol et en gras saturés et ont une teneur élevée en protéines et en fer.

Selon Statistique Canada, les Canadiens ont consommé 25 kg de boeuf par personne en 2015. Le boeuf a eu mauvaise presse ces dernières années et la consommation a diminué, mais une viande de qualité AAA, comme celle d’Alimentation l’Épicier répondra aux besoins nutritionnels d’un humain tout au long de sa vie. Savourez en toute quiétude.

bienfaits-viande-rouge

Alimentation l’Épicier, offre du boeuf de première qualité. Notre service de livraison est disponible partout au Québec. Nos camions sont réfrigérés afin de préserver toute la fraîcheur de vos aliments. Voilà une véritable alternative au supermarché!

Cliquez-ici pour en savoir plus et devenir client d’Alimentation l’Épicier  

 

Sources

www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20650344

www.health.usnews.com/health-care/for-better/articles/2016-11-10/red-meat-and-your-heart-health-can-you-have-your-steak-and-eat-it-too

www.beefmagazine.com/beef-quality/scientists-say-red-meat-vital-healthy-diet

www.fprpq.com/histoire-du-bovin-canadien/

Voir aussi

poulet-pate-recettes-alimentation-epicier

Idées de recettes à base de restes de poulet

Pas de gaspillage ! Ces astucieuses idées de recettes à base de restes de poulet vous …