Accueil / L'épicier / 9 trucs pour atténuer les effets du lendemain de veille!

9 trucs pour atténuer les effets du lendemain de veille!

Soren Harnois Leblanc, dt.p., Nutritionniste

partry_noelRéunions de famille, soirées d’amis et party de bureau : pour les prochaines semaines, les occasions de faire la fête et de consommer de l’alcool seront fréquentes. En consommant de de l’alcool, vous risquez de mettre votre corps à l’épreuve. Un lendemain de veille, ça se tolère quelques fois par années, mais moins avec l’âge (on a plus 20 ans !), les petits qui se réveillent à 6h du matin ainsi que les évènements sociaux des fêtes qui se succèdent les uns après les autres. Vous êtes soucieux d’optimiser cette période traditionnellement bien arrosée ? Voici 9 petits trucs pour vous aider à éviter la gueule de bois.

PENDANT LA SOIRÉE

manger_alcool1) Dès votre première consommation alcoolisée, votre estomac doit déjà avoir un peu de nourriture à l’intérieur. Donc, mangez quelques hors-d’œuvre de votre belle-mère avant de sabrer le mousseux. Tout au long de la soirée, vos consommations doivent aussi être accompagnées de nourriture. Lorsque l’alcool transite tout seul dans votre système gastro-intestinal, il est absorbé rapidement et ses effets se font aussitôt ressentir. Or, un mélange alcool et nourriture dans votre estomac et intestin permet de prolonger son absorption dans le sang et ainsi donner plus de chance à votre foie de l’éliminer. Déjà, vous profiterez des effets plus agréables de l’alcool (l’allégresse !) sans faire passer un camion sur votre corps au milieu de la soirée. Ça promet !

huile_olive_alcool2) Prendre une cuillère d’huile d’olive avant de prendre la première goutte d’alcool ? Ce corps gras peut enduire les parois de l’œsophage ; cela peut diminuer légèrement l’effet irritant de l’alcool ainsi que son absorption. Toutefois, c’est loin d’être une panacée contre le lendemain de veille. Optez plutôt pour le truc #1, des crevettes cocktail goûtent meilleur que de l’huile d’olive seule.

manger_gras_lendemain_veille3) Les fast-food en fin de soirée, vous connaissez ? Ceux-ci peuvent aider (oui !) si l’alcool a été consommé tout juste avant, car ces aliments viendront ralentir leur absorption. Le gras et les protéines transitent plus lentement dans le système gastro-intestinal. Ces repas fast-food fournissent sel et potassium, électrolytes que l’on perd en bonne quantité à cause de l’alcool. Toutefois, deux rôties au beurre d’arachide feraient aussi bien l’affaire et donneront d’avantage de chances à votre foie. Mais, si vous y tenez et que vous avez la couenne dure, vous pouvez aussi conserver la tradition.

hydratation_gueule_de_bois4) Hydratez-vous toute la soirée. Une consommation d’alcool, un grand verre d’eau en alternance, au minimum. L’alcool fait en sorte que l’on excrète beaucoup trop d’eau par l’urine. Il a un effet antidiurétique. Ainsi, la prise d’alcool nous déshydrate et par le fait même nous perdons des électrolytes essentiels au fonctionnement du corps (ici, sel et potassium). Il peut être judicieux de prendre un grand verre moitié eau moitié jus d’orange avec ½ cuillère à thé de sel au coucher, ou encore une boisson avec sel et potassium de votre choix (ex : Gatorade). Tous ces moyens permettront de diminuer les effets de la déshydratation, tels que les maux de tête, sensation de soif et fatigue musculaire.

LE LENDEMAIN

estomac_alcool5) Votre estomac sera peut-être en compote : nausée, douleur au ventre, selles inhabituelles. L’alcool est irritant pour l’estomac et l’intestin. Tentez de manger, vous aurez besoin d’un peu de carburant pour être un minimum fonctionnel durant la journée. De plus, être à jeun trop longtemps peut amplifier la nausée. Des petits repas fréquents et faciles à tolérer seront à l’honneur.

hydratation_lendemain_veille6) Continuez à vous hydrater. Vous avez dormi quelques heures, mais pendant ce temps, votre corps s’est encore déshydraté durant le sommeil. Au lendemain, buvez plusieurs verres d’eau. Vous pouvez intégrer les électrolytes perdus à l’aide d’une boisson ou d’un repas que vous tolérez : mélange jus et eau, smoothie, rôties avec beurre d’arachide et bananes.

biere_lendemain7) Prendre une petite bière, une bière-clamato ou tout autre remède alcoolisé le lendemain pour réduire les effets de la gueule de bois ? Il s’agirait d’un mythe. Néanmoins, il ne faut pas négliger son effet placebo : bien que la bière du lendemain ne soit pas un traitement per se, le fait d’en prendre un peu, peut faire en sorte que l’on se sent mieux. Aussi, l’alcool a un effet analgésique qui pourrait soulager certains inconforts temporairement.

excercice_alcool8) Faire de l’activité physique le lendemain serait bénéfique à plusieurs niveaux contre la gueule de bois. Par exemple, faites marcher votre chien, jouer avec vos enfants une bonne demi-heure ou bien profitez-en pour faire un peu de ménage, si vous étiez l’hôte de la soirée.

Surtout, il reste que la meilleure solution est :

9) Buvez avec modération, cela vous évitera tout simplement une intoxication à l’alcool (vous n’avez laissé aucune chance à votre foie) et ses inconforts. Pour éviter cela, les femmes devraient consommer au maximum trois verres durant une occasion spéciale, comparé à quatre verres pour les hommes, tel que recommandé par ÉducAlcool.

Recherche et rédaction par Soren Harnois Leblanc, dt.p., Nutritionniste

Références :

Mon entourage pour la proposition de différents remèdes contre le lendemain de veille. Merci !

ÉducAlcool (2006). L’alcool et le corps humain, Repéré à : http://educalcool.qc.ca/alcool-et-vous/sante/alcool-et-le-corps-humain/#.Vm4MUxrxyko

ÉducAlcool (2011). Les niveaux de consommation d’alcool à faible risque, Repéré à : http://educalcool.qc.ca/alcool-et-vous/sante/les-niveaux-de-consommation-dalcool-a-faible-risque/#.Vm4caRrxyko

Roth, K. (2011). Chemistry of a Hangover – Alcohol and its Consequences, Repéré à : http://www.chemistryviews.org/details/ezine/1052159/Chemistry_of_a_Hangover__Alcohol_and_its_Consequences.html

Vadeboncoeur, A. (2013). Que faire si vous avez une sale gueule… de bois, Repéré à : http://www.lactualite.com/blogues/le-blogue-sante-et-science/quoi-faire-si-vous-avez-une-sale-gueule-de-bois/

Voir aussi

Alimentation l’Épicier est finaliste au Grand Prix de l’Entrepreneur d’EY 2018 du Québec

L’équipe d’Alimentation l’Épicier est fière de vous annoncer qu’elle est finaliste au Grand Prix de …