Accueil / Divers / Profitez de votre BBQ en hiver

Profitez de votre BBQ en hiver

BBQ_hiver_boeufDélaisser votre BBQ pendant l’hiver? Sûrement pas! Un filet de boeuf mariné et marqué par les flammes est tout aussi délectable en saison hivernale que l’été. Pourquoi bouder son plaisir et se priver des arômes du BBQ quand la cuisine en plein air peut être si agréable? Voici quelques consignes simples à suivre pour utiliser le barbecue hors-saison en toute sécurité.

 

La sécurité avant tout! Été comme hiver, la cuisson au BBQ comporte son lot de risques associés à l’utilisation de combustible et aux températures élevées. Cependant, des particularités hivernales sont à prendre en considération:

Attention aux vêtements d’hiver volumineux qui pourraient s’enflammer. Portez votre manteau le plus ajusté, assurez-vous que les extrémités de votre foulard sont bien rangées à l’intérieur du manteau (ou privilégiez un cache-cou) et soyez toujours conscient de la distance entre vos vêtements et le gril.

Prévenez les pertes d’équilibre et chutes à proximité de l’appareil: vérifiez la présence de plaques de glace et utilisez un abrasif au besoin.

Le froid peut fragiliser les éléments de plastique: inspectez l’équipement pour prévenir les risques de fuites de gaz.

Gardez un extincteur à portée de main en tout temps.

Ne JAMAIS utiliser le BBQ dans le garage ou tout autre endroit fermé.  

V’là l’joli vent!
La neige, la pluie et des températures glaciales n’empêchent pas un appareil de bonne qualité d’atteindre et de maintenir une température de cuisson adéquate. Toutefois, des coups de vent soudains et forts peuvent faire varier drastiquement la température interne et avoir un impact négatif sur la performance. Choisissez dans votre cour l’endroit le plus abrité du vent pour y placer le BBQ et en cas de fortes rafales, remettez la fiesta au lendemain. (Attention toutefois de respecter les consignes de sécurité habituelles pour la disposition d’un BBQ)

BBQ_winter

Savoir planifier pour une cuisson parfaite
Le temps requis pour la cuisson de vos aliments peut être jusqu’à deux fois plus long; commencez plus tôt et soyez patient pour ne pas servir des viandes sous-cuites. C’est le moment de sortir votre thermomètre à viande, qui vous sera particulièrement utile si vous avez moins l’habitude de griller l’hiver que l’été. Et comme pour toute méthode de cuisson de la viande, n’omettez pas le temps de repos avant de servir: Une période allant de cinq minutes pour de petites pièces de viande individuelles à trente minutes pour un gros morceau de type « rôti » permet aux fibres musculaires de réabsorber les liquides qui autrement fuiraient lors de la découpe, vous laissant aux prises avec une viande trop sèche.

Puisque la température interne de la viande peut encore grimper de quelques degrés durant cette pause, on peut retirer la viande du gril juste avant qu’elle atteigne la température voulue (sauf pour les viandes qui demandent une cuisson totale pour éliminer le risque de contamination, comme le poulet ou le boeuf haché). Ensuite, il va de soi que si le temps de cuisson est allongé, les besoins en carburant seront plus grands: une bonbonne pleine est de mise.

Enfin, même si l’envie de rentrer se réchauffer est grande, n’oubliez pas que le secret d’une cuisson parfaite est de demeurer attentif et près de son barbecue. Faire plusieurs choses en même temps sous prétexte que la cuisson prend plus de temps est la meilleure façon… d’oublier ses brochettes sur la grille et de les rater!  

BBQ_temperature

Conservez la précieuse chaleur du gril
Plus la température extérieure est basse, plus il faudra de temps pour atteindre une température de cuisson idéale; il faut donc prévoir une vingtaine de minutes de préchauffage. Les appareils qui comportent un thermomètre intégré ont ici l’avantage de vous renseigner sur la progression de la température sans la perte de chaleur occasionnée en ouvrant le couvercle. Une fois la température désirée atteinte, l’important est de conserver la chaleur dans l’appareil. Évitez autant que possible d’ouvrir le couvercle inutilement. Choisissez des grillades qui nécessitent peu de manipulation outre d’être tournées à mi-cuisson. Réservez pour des jours plus doux les recettes complexes ou à badigeonner toutes les cinq minutes!

Rien qu’à voir, on voit bien…
Les heures d’ensoleillement sont plus courtes pendant la saison froide; tenez-en compte! Si vous préparez un souper autour de 17h, il vous faudra prévoir une source de lumière artificielle. L’idéal est d’installer un éclairage permanent dans le coin consacré au BBQ qui vous permette de bien voir la couleur des aliments (un facteur qui peut faire la différence entre une poitrine de poulet parfaitement dorée et juteuse et une galette noircie et sèche…). Si l’éclairage dans l’aire de travail est insuffisant, pensez à vous munir d’une lampe frontale, qui vous fournit la lumière nécessaire sans vous encombrer les mains.

Allez! Cet hiver, on combat la déprime avec des repas regorgeant de belles brochettes dorées et de steaks juteux!

Sources
http://barbecuebible.com/newsletter/extreme-winter-grilling/
http://www.theglobeandmail.com/life/food-and-wine/food-trends/brush-the-snow-off-the-barbecue-and-get-grilling/article16205066/
http://bbqquebec.com/bbq-dhiver/
http://www.nospetitsmangeurs.org/repos-et-temperature-interne-des-allies-pour-une-cuisson-parfaite/

Voir aussi

cuisson-roti-de-boeuf

Pourquoi et comment manger local

Manger local est un concept qui a pris de l’ampleur ces dernières années. Il fait …