Blogue de l'Épicier http://epicier.ca/blogue Blogue d'Alimentation l'Épicier Tue, 05 Sep 2017 13:47:22 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.6.1 62765597 Idées de recettes à base de restes de poulet http://epicier.ca/blogue/idees-de-recettes-a-base-de-restes-de-poulet/ Tue, 05 Sep 2017 13:47:22 +0000 http://epicier.ca/blogue/?p=2839 Pas de gaspillage ! Ces astucieuses idées de recettes à base de restes de poulet vous permettront de varier les plaisirs tout en économisant. Il s’agit d’une pratique aussi écologique que créative, puisque vous transformerez vos restants en de nouveaux repas aussi délicieux (sinon plus) que les précédents. 1. Soupe & bouillon La carcasse de votre …

Cet article Idées de recettes à base de restes de poulet est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
Pas de gaspillage ! Ces astucieuses idées de recettes à base de restes de poulet vous permettront de varier les plaisirs tout en économisant. Il s’agit d’une pratique aussi écologique que créative, puisque vous transformerez vos restants en de nouveaux repas aussi délicieux (sinon plus) que les précédents.

1. Soupe & bouillon
La carcasse de votre poulet pourra d’abord servir à la préparation d’un bon bouillon maison, qui sera enrichi de la gélatine et des minéraux contenus dans les os. Le bouillon se congèle facilement, afin de servir à la préparation des potages et mijotés. Si vous préférez concocter une soupe bien crémeuse, optez pour une recette à base de lait de coco, à laquelle vous ajouterez des morceaux de poulet en dés. Inspirez-vous des saveurs asiatiques, en la parfumant de cari, de sauce soya et de coriandre fraiche.

poulet-soupe

2. Couscous à la marocaine
Le couscous est idéal pour profiter des restes, car il se prépare rapidement lorsque le poulet est déjà cuit ! C’est également l’occasion parfaite pour oser les saveurs marocaines, en utilisant des épices moulues tels que le cumin, le gingembre et le curcuma. Si vous y ajoutez des raisins secs, la cannelle assaisonnera parfaitement votre plat.

poulet-couscous

3. Lasagne au poulet
La lasagne ne se cuisine pas seulement avec de la sauce tomate ! Au contraire, une sauce blanche de type Béchamel vous permettra d’exploiter vos restants de poulet. Ajoutez-y du brocoli, des bébés épinards, des champignons… et beaucoup de fromage, bien entendu. Vous pouvez également varier les légumes, selon le contenu de votre frigo. Cette version plaira à toute la famille !

poulet-lasagne

4. Sandwichs pour les lunchs
Qui a dit que les sandwichs devaient être monotones ? Usez de créativité avec vos restes de poulet, afin de créer des combinaisons de saveurs étonnantes qui rendront les lunchs plus savoureux. Des exemples :

– Salade de poulet à base de fromage bleu et yogourt grec.
– Version sucrée-salée : avec une tranche d’ananas et de la mayonnaise au miel.
– Sandwich à la californienne, avec avocat, luzerne et tomate.
– Sandwich à l’indienne servi entre deux pains naans, tartinés de mayonnaise au cari.
– Salade de poulet Waldorf, avec morceaux de pomme et de céleri, ainsi que des noix de Grenoble.

poulet-sandwich

5. Tacos à la mexicaine
Les soupers tacos font toujours l’unanimité ! Disposez les ingrédients sur la table, afin que chaque membre de la famille puisse garnir sa tortilla selon ses goûts. Pour rehausser le goût de vos restes de poulet, préparez un assaisonnement à la mexicaine, en mélangeant les ingrédients suivants :
– Poudre de chili
– Poudre d’ail
– Paprika
– Cumin
– Poudre d’oignon
– Origan
– Sel & poivre

N’oubliez pas la salsa ni le guacamole !

poulet-tacos

6. Mets traditionnels
Les recettes « de grand-mère » peuvent également se préparer avec des restes. Vol-au-vent ou pâté au poulet, ces saveurs vous rappelleront assurément des souvenirs d’enfance. Prévoyez toutefois ces recettes à l’avance, lors de la cuisson du poulet entier. Cela vous assurera d’avoir tous les ingrédients nécessaires pour cuisiner ces mets alléchants.

poulet-pate-recettes-alimentation-epicier

7. Poke bowl
Nancy Bordeleau, du blogue Cinq Fourchettes, explique que « le Poke Bowl est un plat qui origine d’Hawaï -le rêve- et qui consiste à mettre ensemble quelques ingrédients frais et santé qui ressemblent étrangement aux ingrédients utilisés dans la confection des sushis! 1 » Toutefois, rien de vous oblige à vous limiter à la recette traditionnelle, qui contient habituellement du poisson frais. Vos restes de poulet cuit conviendront parfaitement. Servez-les dans un grand bol, avec du riz, de la sauce soya, des graines de sésame et des légumes crus, tranchés finement. Cette recette colorée est plutôt pratique, puisqu’elle peut également servir de lunch.

poulet-poke-bowl

Lorsque vous cuisinez des restes, le Gouvernement du Canada rappelle de prendre les précautions suivantes, afin d’éviter la contamination des aliments :
– « Mangez les restes dans les deux ou trois jours suivants, ou congelez-les pour les manger plus tard.
– Inscrivez la date sur les contenants pour identifier les restes d’aliments et vous assurer de ne pas les conserver trop longtemps.
– Faites décongeler les restes d’aliments dans le réfrigérateur ou dans le micro-ondes. Assurez-vous que les aliments sont bien scellés.
– Utilisez ou consommez les restes immédiatement après leur décongélation. Ne recongelez les aliments que vous avez fait décongeler au micro-ondes.
– Réchauffez les restes d’aliments jusqu’à ce que la température interne atteigne 74ºC (165ºF). Utilisez un thermomètre à cuisson numérique afin de vérifier la température des aliments.
– Jetez les restes réchauffés qui n’ont pas été consommés.
– Jetez tout aliment cuit resté à la température ambiante pendant plus de deux heures.2 »

Les possibilités n’ont d’égal que votre imagination, lorsque vient le temps de cuisiner des restes de poulet. Variez les sauces et les accompagnements, afin de décliner cet ingrédient vedette en plusieurs versions savoureuses.

Alimentation l’Épicier, offre une très grande variété de viandes de première qualité, dont du poulet du Québec et des produits d’épicerie non périssables, dans les marques les plus populaires. Notre service de livraison est disponible partout au Québec. Nos camions sont réfrigérés afin de préserver toute la fraîcheur de vos aliments. Voilà une véritable alternative au supermarché!

Cliquez-ici pour en savoir plus et devenir client d’Alimentation l’Épicier

Références :
1Nancy Bordeleau, « Comment faire un poke bowl santé et pas cher » (Cinq Fourchettes)
cinqfourchettes.com/2016/09/comment-faire-un-poke-bowl-sante-et-pas.html
2« Conseils sur la salubrité des restes d’aliments » (Gouvernement du Canada)
www.canada.ca/fr/sante-canada/services/conseils-generaux-salubrite/conseils-salubrite-restes-alimentaires.html
« Assaisonnements à tacos maison » (All Recipes)
qc.allrecipes.ca/recette/10060/assaisonnements—tacos-maison.aspx
« Comment conserver et manger les restes de nourriture en toute sécurité » (Le Huffington Post Québec)
quebec.huffingtonpost.ca/2014/04/16/conservation-restes-aliments_n_5154377.html
« 7 terrific dishes to make with leftover chicken » (Food & Wine)
www.foodandwine.com/blogs/7-terrific-dishes-make-leftover-chicken
Henry Dimbleby, « Creative ways to cook with leftovers » (The Guardian)
www.theguardian.com/lifeandstyle/2014/feb/21/how-to-cook-with-leftovers-henry-dimbleby
Marouchka Franjulien, «  10 recettes de « poke bowl » à essayer » (Elle Québec)
www.ellequebec.com/style-de-vie/restos-et-cuisine/article/10-recettes-de-poke-bowl-a-essayer
Catherine Lavallée-Valois, « 6 idées de recettes pour te faire un bon POKE BOWL à la maison » (Nightlife)
www.nightlife.ca/2017/01/23/6-idees-de-recettes-pour-te-faire-un-bon-poke-bowl-la-maison

Cet article Idées de recettes à base de restes de poulet est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
2839
Bière, cidre ou vin pour accompagner votre repas? http://epicier.ca/blogue/biere-cidre-vin-accompagner-repas/ Wed, 23 Aug 2017 19:06:44 +0000 http://epicier.ca/blogue/?p=2880 Afin d’accompagner votre prochain repas, servirez-vous bière, cidre ou vin ? Afin d’offrir le meilleur accord possible entre les plats et la boisson proposée à table, il convient de respecter certaines règles qui permettront de sublimer toutes les saveurs. Le vin Selon la sommelière Élyse Lambert1, la saison du barbecue « permet de boire des vins plus …

Cet article Bière, cidre ou vin pour accompagner votre repas? est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
Afin d’accompagner votre prochain repas, servirez-vous bière, cidre ou vin ? Afin d’offrir le meilleur accord possible entre les plats et la boisson proposée à table, il convient de respecter certaines règles qui permettront de sublimer toutes les saveurs.

Le vin
Selon la sommelière Élyse Lambert1, la saison du barbecue « permet de boire des vins plus riches et plus tanniques, qui vont bien avec les cuissons grillées. » C’est parfait ! Choisissez un vin rouge mi-corsé pour accompagner vos saucisses sur le barbecue, ou alors un vin plus boisé afin de rehausser le goût de vos grillades de bœuf.
Plus le repas est gouteux, plus le vin servi devra l’être aussi !

Si l’été vous inspire plutôt à vous lancer dans la préparation d’un tartare, choisissez un vin blanc pour le tartare de saumon, ou un vin rouge tannique pour le tartare de viande rouge. Notez également que le vin blanc s’accorde généralement bien avec les coquillages et crustacés, alors que le vin rosé, très prisé en été, sera particulièrement apprécié avec une salade débordant de légumes frais.

Des plus, si vous êtes adepte de vin blanc et souhaitez le marier à la viande rouge, défiez l’accord classique en choisissant un vin blanc riche en bouche. Si au contraire vous cherchez à agencer un vin rouge à une viande blanche, privilégiez un vin rouge léger et fruité.

vin-repas

La bière
Souvent dégustée seule pour son côté rafraîchissant, la bière est toutefois une boisson idéale pour accompagner les grillades et le gibier. Ainsi, l’accord sera parfait pour les soirées barbecue où vous servirez brochettes pintxo, côtes levées et saucisses. Pour rehausser le goût des brochettes style kébabs au poulet, le spécialiste François Chartier suggère d’opter pour « une bière blanche [encore plus] zestée et saisissante.2 »

Généralement, la bière s’accorde plutôt avec les mets salés ou acides. On doit toutefois se référer à la règle d’or : le plat et la bière doivent présenter la même intensité au niveau des saveurs, en prenant en considération le goût de la sauce et le type de cuisson du plat. Par exemple, une bière blanche se mariera bien à un poisson servi avec une sauce citronnée, alors que la bière brune sera le choix idéal pour un steak cuit sur le grill.

Fait intéressant : selon une étude publiée dans la revue Journal of Agricultural and Food Chemistry, faire mariner la viande dans la bière, préalablement à la cuisson, réduirait grandement la formation de composés toxiques (les AHP – hydrocarbures aromatiques polycycliques), considérés comme nocifs pour la santé. Si vous optez pour une marinade, utilisez la bière que vous comptez servir avec le repas.

biere-repas

Le cidre
Pourquoi ne pas surprendre vos invités, en servant un cidre du Québec ? Le cidre dit « tranquille », c’est-à-dire non effervescent, est une option parfaite si vous servez des côtelettes de porc, du veau ou de la volaille, alors que le cidre effervescent est un bon apéro et s’agence bien aux pâtés. Pour compléter le repas, le cidre de glace est, quant à lui, idéal pour accompagner le plateau de fromages et les pâtisseries.

cidre

Lorsque vous servez de l’alcool à l’occasion d’un souper à l’extérieur, assurez-vous de conserver les bouteilles dans un seau à glace afin que le vin, la bière ou le cidre ne se réchauffent pas trop rapidement. Puisque différentes boissons peuvent parfois accompagner les mêmes types de repas, n’hésitez pas à proposer plusieurs options à vos invités. Par exemple, le vin blanc, le cidre tranquille et la bière blanche se servent tous avec du poisson. Vous pourriez également planifier une soirée dégustation, afin d’explorer les différents accords possibles !

Références :
1Marie-Eve Morasse, « Quoi boire avec un barbecue ? » (La Presse)
www.lapresse.ca/vins/accords-mets-et-vins/201306/19/01-4662955-quoi-boire-avec-un-barbecue-.php
2«Bières et vins pour le barbecue», (La Presse)http://www.lapresse.ca/vins/francois-chartier/201006/11/01-4289157-bieres-et-vins-pour-le-barbecue.php
«Quel vin boire avec nos grillades?» (Pratico Pratiques)http://www.pratico-pratiques.com/cuisine-et-nutrition/vin-biere-et-cie/quel-vin-boire-avec-nos-grillades/
«Bière et barbecue, un mélange bénéfique pour contrer les méfaits de la viande grillée» (Maxi Sciences)http://www.maxisciences.com/bi%E8re/biere-et-barbecue-un-melange-benefique-pour-contrer-les-mefaits-de-la-viande-grillee_art32298.html
« Accords avec le vin » (SAQ)
www.saq.com/content/SAQ/fr/conseils-et-accords/alcool/art-de-la-table/les-accords-vins-et-mets/vin.html
« Accords avec la bière » (SAQ)
www.saq.com/content/SAQ/fr/conseils-et-accords/alcool/art-de-la-table/les-accords-vins-et-mets/biere.html
« Que boire avec un barbecue ? » (La Sommelière)
www.lasommeliere.com/P-149-65-F1-que-boire-avec-un-barbecue.html
« Accords mets-vin… pourquoi pas barbecue-bière ? » (Tourisme des Moulins)
blogue.tourismedesmoulins.com/2016/05/accords-mets-vin-pourquoi-pas-bbq-bieres.html
Gary Lawrence, « Le cide dans tous ses états ! » (L’actualité)
lactualite.com/societe/2014/10/10/le-cidre-dans-tous-ses-etats/
Simon Gaudreault, « Trucs « Accords mets et vins » pour votre BBQ du week-end ! » (SAQ)
blogue.saq.com/tchin-tchin/trucs-accords-mets-et-vins-pour-votre-bbq-du-week-end/
Marie-Hélène Boisvert, « Accords de tartares » (L’apprentie Sommelière)
apprentiesommeliere.com/accords-tartare/
Marie-Hélène Boisvert, « Les pires accords mets & vin » (L’apprentie Sommelière)
apprentiesommeliere.com/pires-accords-mets-vin/

Cet article Bière, cidre ou vin pour accompagner votre repas? est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
2880
4 astuces pour cuisiner de bons burgers http://epicier.ca/blogue/burgers/ Tue, 15 Aug 2017 22:07:01 +0000 http://epicier.ca/blogue/?p=2868 Quand le soleil est au rendez-vous et que le barbecue est installé, quoi de plus plaisant que de cuisiner de bons burgers?  Que ce soit en famille ou entre amis, ce repas convivial se réinvente facilement, pour le plus grand plaisir de nos papilles ! En suivant ces quatre astuces pour cuisiner de bons hamburgers, vous obtiendrez …

Cet article 4 astuces pour cuisiner de bons burgers est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
Quand le soleil est au rendez-vous et que le barbecue est installé, quoi de plus plaisant que de cuisiner de bons burgers?  Que ce soit en famille ou entre amis, ce repas convivial se réinvente facilement, pour le plus grand plaisir de nos papilles ! En suivant ces quatre astuces pour cuisiner de bons hamburgers, vous obtiendrez rapidement l’honorable titre de « roi du burger » auprès de vos invités…

1- Les boulettes
Amusez-vous à varier les ingrédients, puisqu’il existe une grande variété de recettes de boulettes, au-delà du traditionnel bœuf haché ! Si vous recevez plusieurs convives, proposez deux ou trois variantes différentes. Vous pourriez par exemple opter pour des boulettes de veau, de saumon ou de poulet. Certaines personnes ajoutent un œuf et de la chapelure à la viande hachée, afin que les boulettes tiennent bien et cuisent sans se défaire. Au besoin, faites le test avec une première boulette, avant de façonner les suivantes. Cela vous permettra également de rectifier l’assaisonnement. Dans tous les cas, rappelez-vous qu’une viande de qualité permettra de maximiser les saveurs.

burgers-boulettes

Au sujet de la préparation des boulettes, la journaliste culinaire Leslie Chesterman conseille ceci :
« Soyez doux avec la viande. Une viande trop pétrie produit des hamburgers trop compacts. Formez des galettes sans trop forcer. Comptez environ 150-200 g par personne. Un hamburger épais sera toujours plus juteux.1 »

Pourquoi ne pas incorporer du fromage, ou même du bacon, à l’intérieur des boulettes? C’est très simple ; préparez des galettes minces, étendez-les, déposez les garnitures désirées (fines herbes, fromage, bacon, etc.) et recouvrez le tout d’une deuxième galette. Finalement, pincez les rebords afin de les sceller ! Ces boulettes surprises seront les vedettes de la soirée!

Une chose est certaine : l’époque où les cavaliers transportaient la viande hâchée sous leur selle (pour l’attendrir et créer des boulettes faciles à manger pendant le voyage) est assurément révolue! Laissons cette pratique au 12ème siècle, les boulettes sont de nos jours le résultat d’un duo parfait : créativité et ingrédients de qualité.

2- Le pain & les garnitures
Ne négligez pas le choix du pain! Keiser, pain aux oeufs, muffin anglais, ciabatta, pain brioché, pain classique au sésame, pain blanc, pain à la pomme de terre… les options sont illimitées! Si vous avez envie d’impressionner vos invités, préparez des pains burgers faits maison.

burger-pain

Sur la table, accompagnez le trio classique relish-ketchup-moutarde de garnitures aussi originales que savoureuses, variant les ingrédients frais, les fromages et les sauces. Voici nos suggestions :

– Légumes crus : tomate, laitue, luzerne, radis, concombre, roquette, avocat…
– Légumes/fruits grillés : champignon, oignon, aubergine, courgette, pêche…
– Fines herbes : basilic, ciboulette, coriandre, menthe…
– Sauces et condiments : salsa, guacamole, sauce barbecue, humus, pesto, mayonnaise à la Sriracha…
– Fromages : fromage de chèvre, cheddar, suisse, feta, brie, bleu…

Les possibilités sont infinies !

burger-condiments

3- La cuisson
Afin d’obtenir une galette tendre et juteuse à souhait, évitez de la presser pendant la cuisson. Cela permettra au jus de rester à l’intérieur et d’en augmenter la saveur ! De plus, il convient de retourner les boulettes une fois seulement pendant le processus.

Cimon Parent, de La Guilde Culinaire, propose cette astuce afin de faciliter les barbecues entre amis :
« Si vous recevez un grand nombre de personnes, je vous conseille de régler vos brûleurs de la façon suivante : un brûleur au maximum et un brûleur au minimum. Utilisez le brûleur dont l’intensité est au maximum pour le premier côté de cuisson et l’autre pour le deuxième côté de votre cuisson. Ce truc vous permettra de servir vos invités dans un délai plus rapproché.2 »

burger-cuisson

4- La présentation
Afin de rendre votre barbecue encore plus convivial, proposez une formule « bar à burgers », qui vous facilitera grandement la tâche au moment de servir. Il suffit de regrouper les différents éléments en stations, prenant bien soin d’identifier les ingrédients inhabituels. Chacun pourra ainsi confectionner son propre burger !
Attention à ne pas laisser les ingrédients à la température ambiante plus d’une heure : proposez de petites portions et désignez une personne responsable de regarnir les plateaux régulièrement.

burger-bar

Le choix de la viande est assurément l’élément qui fera de votre burger un succès. Ensuite, usez de créativité en proposant des combinaisons originales, que ce soit au niveau du choix des sauces, du pain, des épices ou des accompagnements. Lorsque l’on varie les recettes, toutes les excuses sont bonnes pour organiser plus régulièrement des soirées barbecue !

Comment réinventerez-vous vos burgers, cet été ?

Alimentation l’Épicier, offre une très grande variété de viandes de première qualité et de produits d’épicerie non périssables, dans les marques les plus populaires. Notre service de livraison est disponible partout au Québec. Nos camions sont réfrigérés afin de préserver toute la fraîcheur de vos aliments. Voilà une véritable alternative au supermarché!

Cliquez-ici pour en savoir plus et devenir client d’Alimentation l’Épicier

Références :
1« 7 astuces pour réussir le hamburger parfait » (Médium Large)
ici.radio-canada.ca/emissions/medium_large/2016-2017/chronique.asp?idChronique=414618
2Cimon Parent, « Trucs – Pour la cuisson de la viande hachée » (La Guilde Culinaire)
www.laguildeculinaire.com/fr/forum/trucs-pour-la-cuisson-de-la-viande-hachee
« Build your own burger bar » (Completely Delicious)
www.completelydelicious.com/build-your-own-burger-bar/
«L’histoire du hamburger» ( CLub Sandwich)http://www.club-sandwich.net/articles/l-histoire-du-hamburger-109.php
«Burgers de boeuf farci au cheddar» (Châtelaine)http://fr.chatelaine.com/recettes/viandes/burgers-de-boeuf-farci-au-cheddar/
«Burger de boeuf au bacon et cheddar» (Zeste)https://recettes.zeste.tv/4824-burger-de-boeuf-au-bacon-et-cheddar/
«Les 8 meilleurs pains à hamburger» (Recette Américaine)http://www.recette-americaine.com/hamburger/meilleurs-pains-hamburger.php
« 10 recettes de burgers « maison » » (Psychologies)
www.psychologies.com/Nutrition/Gastronomie/Diaporamas/10-recettes-de-burgers-maison
« Top 10 des meilleurs hamburgers » (Zeste)
www.zeste.tv/tops/meilleurs-burgers/
Louise Gagnon, « 5 secrets pour des burgers parfaits » (Châtelaine)
fr.chatelaine.com/cuisine/trucs-et-conseils-cuisine/5-secrets-pour-des-burgers-parfaits/
Maude Bergeron, « Les 18 meilleures recettes de burgers maison, avec propositions végé ! » (Ton Petit Look)
www.tonpetitlook.com/fr/2016/08/13/les-18-meilleures-recettes-de-burgers-maison-avec-propositions-vege
Anne-Laure Rique, « 3 astuces pour un bon burger végé » (Coup de pouce)
www.coupdepouce.com/cuisine/conseils-pratiques/article/3-astuces-pour-un-bon-burger-vege
Annabelle Bonnaud, « 5 éléments clés pour un burger réussi » (Today We Cook)
today.wecook.fr/les-5-elements-clefs-burger-reussi/

Cet article 4 astuces pour cuisiner de bons burgers est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
2868
Barbecue au propane ou au charbon de bois ? http://epicier.ca/blogue/barbecue-propane/ Wed, 02 Aug 2017 18:30:44 +0000 http://epicier.ca/blogue/?p=2856 Nous sommes en plein coeur de la saison du barbecue et les maîtres du grill se séparent en deux clans distincts : propane VS charbon de bois ! Ces deux modes de cuisson ont leurs avantages et influencent le goût de la viande différemment. Avant d’acheter un nouvel appareil, questionnez-vous sur l’utilisation que vous en ferez, ainsi …

Cet article Barbecue au propane ou au charbon de bois ? est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
Nous sommes en plein coeur de la saison du barbecue et les maîtres du grill se séparent en deux clans distincts : propane VS charbon de bois ! Ces deux modes de cuisson ont leurs avantages et influencent le goût de la viande différemment. Avant d’acheter un nouvel appareil, questionnez-vous sur l’utilisation que vous en ferez, ainsi que sur vos préférences culinaires. Le mot « barbecue » viendrait d’un mot d’origine amérindienne des Antilles désignant un panneau en bois servant à rôtir ou fumer la viande. C’est assurément ce côté rôti ou fumé que l’on recherche aujourd’hui encore.

À vous de choisir l’appareil qui conviendra à vos repas !

Barbecue au charbon de bois
« Le charbon est le résultat d’un procédé simple que nous appelons carbonisation. L’objectif est de réduire la masse du charbon en le faisant chauffer avec très peu d’air afin qu’il ne brule pas. Ce haut niveau de contrôle vous permettra de varier la température de cuisson rapidement», explique Samuel Bouchard chez BBQ Québec.
De plus en plus populaire au Québec, le barbecue au charbon permet entre autres de fumer les aliments à l’aide de copeaux de bois. Ceux-ci donnent un goût différent aux aliments, selon la provenance des copeaux utilisés. Si vous cuisinez du porc, les copeaux hickory sont tout indiqués, alors que pour la viande rouge le mesquite est l’essence parfaite. Les arbres fruitiers (pommiers, cerisiers…) sont idéaux pour parfumer le poisson ou le poulet.

bbq-charbon-de-bois

Il convient de noter l’inconvénient principal du barbecue au charbon de bois : plus long à chauffer, il prend jusqu’à 25 minutes pour atteindre la bonne température. Toutefois, ce type de barbecue se transporte très bien en camping, car l’appareil est moins volumineux que le barbecue au propane. Vous pourriez ainsi épater votre famille avec une recette de côtes levées fumées aux copeaux d’érable, lors de votre prochain pique-nique !

À propos du barbecue au charbon de bois, Steven Raichlen, animateur de l’émission « Le maître du grill », affirme :
« C’est plus authentique, ça donne un goût plus riche. Ça, c’est une indication que vous avez pris la flamme au sérieux. »

Barbecue au propane
Très polyvalent, le barbecue au propane est facile à utiliser, facile d’entretien et atteint la bonne température rapidement, ce qui simplifie la préparation des repas. Habituellement équipé de plusieurs bruleurs réglables, ce type d’appareil permet de varier les cuissons directes ou indirectes, simultanément. Vous pourriez par exemple faire cuire des asperges sur une grille d’appoint, tout en faisant griller des saucisses de l’autre côté. Plutôt pratique, quand on reçoit plusieurs invités à la maison !

bbq-propane

Il est faux de penser que l’utilisation d’un barbecue au propane donnera un arrière-goût de gaz aux aliments. En réalité, la cuisson au propane permet aux aliments de conserver leur goût authentique, versus la cuisson au charbon qui ajoute un goût fumé.

Pssst ! Si vous optez pour le barbecue au propane, mais souhaitez tout de même profiter du goût fumé pour votre viande, il est possible de se procurer un adaptateur sous forme de récipient à copeaux de bois.

Les fumoirs
fumoirIl existe également des fumoirs verticaux à trois étages (exemple : le Weber Smokey Mountain). Le premier étage est constitué d’une cuve à combustion, qui surélève le charbon du fond afin de lui permettre de mieux respirer à l’aide d’entrées d’air. Le deuxième étage comprend quant à lui un bol, dans lequel on ajoute de l’eau si l’on désire obtenir une viande plus tendre. Il est également possible d’y ajouter du bourbon, du vin, de la bière ou même du jus de pomme, afin de parfumer les aliments. Le troisième étage contient bien entendu les grilles et des entrées d’air.

En évaluant la façon dont vous utiliserez votre barbecue, vous pourrez choisir l’appareil qui conviendra le mieux à vos besoins. Qu’il soit au charbon ou au propane, rappelez-vous d’entretenir votre barbecue de façon adéquate : s’il est de bonne qualité, vous pourrez y faire cuire vos viandes favorites pendant plus de 10 ans !

Êtes-vous du clan propane ou charbon de bois ?

Références :
« Choisir son BBQ » (L’épicerie)
ici.radio-canada.ca/actualite/v2/lepicerie/niveau2_2885.shtml
« Barbecue au charbon de bois » (Légitime dépense)
legitimedepense.telequebec.tv/occurrence.aspx?id=436
« Barbecue gaz ou charbon, comment choisir ? » (Blog Jardin)
www.blog-jardin.fr/barbecue-gaz-ou-charbon/
1Samuel Bouchard, « Quel type de combustible êtes-vous ? » (BBQ Québec)
bbqquebec.com/quel-type-combustible-etes/
Jean-François Cliche, « Propane contre charbon de bois : la science aurait tranché » (La Presse)
blogues.lapresse.ca/sciences/2013/07/04/propane-contre-charbon-de-bois%C2%A0-la-science-aurait-tranche/
Caroline Décoste, « Les 4 saisons de la grillade » (Le Devoir)
www.ledevoir.com/plaisirs/habitation/406564/barbecue-les-quatre-saisons-de-la-grillade
Henri Michaud, « Les différends types de barbecue » (Canal Vie)
www.canalvie.com/recettes/savoir-cuisiner/techniques-et-conseils/les-differents-types-de-barbecue-1.796405
«Les fumoirs verticaux» (BBQ Québec)https://bbqquebec.com/les-fumoirs-verticaux/
«Fumoir maison : les conseils de Steven Raichlen»(Châteleinae)
fr.chatelaine.com/cuisine/videocuisine/fumoir-maison-les-conseils-de-steven-raichlen/
«Barbecue au charbon ou au propane» (Femmes en revue)www.femmes-en-revue.com/barbecue-au-charbon-ou-au-propane/
«Les conseils du maître du grill» (Journal Métro)journalmetro.com/dossiers/bouffe-special-barbecue/512416/les-conseils-du-maitre-du-gril/

Cet article Barbecue au propane ou au charbon de bois ? est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
2856
5 idées de salades rapides pour l’été http://epicier.ca/blogue/5-idees-de-salades-rapides-lete/ Fri, 14 Jul 2017 16:01:34 +0000 http://epicier.ca/blogue/?p=2833 La saison du barbecue est commencée ! Pour ajouter une touche santé à vos repas, accompagnez steaks et burgers de salades rapides, parfaites pour l’été. Vous impressionnerez ainsi vos invités avec votre maitrise du grill, mais également avec vos accompagnements colorés. Le barbecue du dimanche se transformera alors en véritable repas gastronomique, avec facilité. Voici 5 …

Cet article 5 idées de salades rapides pour l’été est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
La saison du barbecue est commencée ! Pour ajouter une touche santé à vos repas, accompagnez steaks et burgers de salades rapides, parfaites pour l’été. Vous impressionnerez ainsi vos invités avec votre maitrise du grill, mais également avec vos accompagnements colorés. Le barbecue du dimanche se transformera alors en véritable repas gastronomique, avec facilité.

Voici 5 idées de salades rapides pour l’été :

1. Salade de fines herbes
Profitez des fines herbes de votre jardin (qui poussent à une vitesse folle !) pour ajouter une rafraichissante explosion de saveurs à vos assiettes de viandes. Il suffit de les mélanger délicatement à une laitue de saison, en hachant finement tous les ingrédients. Une vinaigrette citronnée s’y mariera à la perfection !

Quelles fines herbes utiliser ? Menthe, basilic, persil plat, ciboulette… Celles que vous avez sous la main, tout simplement. N’hésitez pas à conserver les restes, pour préparer du pesto maison !

salades-rapides-fines-herbes

2. Salade de pêches grillées & bacon
Optimisez l’utilisation de votre barbecue pour faire griller des moitiés de pêches bien juteuses, une minute de chaque côté. Coupez-les ensuite en quartiers et servez-les en salade avec des bébés épinards, des échalotes, des Bocconcini… et vous pourriez même ajouter du bacon haché, rien de moins. Optez pour une vinaigrette balsamique ou au miel.
Les adeptes du sucré-salé seront ravis !

salade-peches-grillees

3. Salade d’avocat à la grecque
Accompagnez vos brochettes estivales d’une savoureuse salade méditerranéenne. La recette est simple comme bonjour : avocat et concombre (coupés en dés), feta émietté, jus de citron, aneth… Voilà ! Vous pourriez également y intégrer des tomates séchées.
Si vous préférez toutefois l’avocat cuisiné à la californienne, ajoutez-y des morceaux de poulet (les restes sont parfaits pour cela), de la mangue et une vinaigrette crémeuse à base de yogourt.

salades-rapides-avocat

4. Salade tiède de saumon grillé, fraises & basilic
Le délicieux saumon d’Alimentation l’Épicier, se sert parfaitement grillé en salade d’accompagnement, pour les grillades estivales. Bien entendu, vous pourrez réaliser la cuisson sur le barbecue (côté peau vers le bas, pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que la chair se défasse facilement) avant de le couper en gros morceaux. Préparez la salade avec de la roquette, des fraises tranchées, du basilic du jardin et des amandes, le tout arrosé d’une vinaigrette au concombre. Cette recette originale deviendra rapidement un incontournable de l’été !

À noter : la salade peut également se servir comme plat principal.

salades-express-saumon

5. Salade de légumineuses à la mexicaine
Les légumineuses en conserve permettent de concocter rapidement des salades de dernière minute. Vous en avez très certainement sous la main si vous êtes client(e) d’Alimentation l’Épicier. Utilisez une boite de haricots rouges et une boite de légumineuses mélangées, vous pourriez y ajouter du maïs en conserve si vous aimez, un poivron vert et un oignon rouge hachés finement. Le secret se trouve dans la vinaigrette maison, à base d’huile d’olive, de cumin, de poudre de chili, de poudre d’ail et de jus de citron. Servez avec des tacos garnis de porc grillé sur le barbecue… et vos invités se croiront sur une plage mexicaine !

salades-de-feves-alimetation-lepicier

Utilisez votre imagination pour créer des combinaisons de saveurs et de couleurs qui viendront rehausser vos grillades estivales. En cuisinant des ingrédients frais du jardin ou des aliments en conserve, les salades se préparent rapidement. Alimentation l’Épicier propose d’ailleurs une vaste sélection de « produits d’épicerie », livrés directement à votre domicile, vous permettant de garder ces ingrédients pratiques à la portée de la main.

Alimentation l’Épicier, offre une très grande variété de viandes de première qualité et de produits d’épicerie non périssables, dans les marques les plus populaires. Notre service de livraison est disponible partout au Québec. Nos camions sont réfrigérés afin de préserver toute la fraîcheur de vos aliments. Voilà une véritable alternative au supermarché!

Cliquez-ici pour en savoir plus et devenir client d’Alimentation l’Épicier

Références :
« Salade d’herbes fraiches » (Canal Vie)
www.canalvie.com/recettes/salade-d-herbes-fraiches-1.1070521
« Salade verte aux pêches et aux fines herbes » (Ontario.ca)
www.ontario.ca/fr/terre-nourriciere/recette/salade-verte-aux-peches-et-aux-fines-herbes
« Top 10 : Fast Summer Salad » (Food & Wine)
www.foodandwine.com/slideshows/top-10-fast-summer-salads
« 10 Fresh Takes on the Summer Salad » (PopSugar)
www.popsugar.com/food/10-Original-Summer-Salads-1756698
« 10 trucs faciles pour manger santé sur le barbecue » (Pratico Pratiques)
www.pratico-pratiques.com/cuisine-et-nutrition/trucs-et-conseils/10-trucs-faciles-pour-manger-sante-sur-le-barbecue/
« What To Do With an Excess of Fresh Herbs » (BonAppetit)
www.bonappetit.com/test-kitchen/ingredients/article/what-to-do-with-herbs
Nadine Deschesneaux, « Quoi faire avec des avocats ? » (Fraîchement Pressé)
www.fraichementpresse.ca/cuisine/inspiration/quoi-faire-avec-des-avocats-1.1590449
Katherine Halloran, « Flavorful Herbs to Add to Your Salad » (Mother Hearth Living)
www.motherearthliving.com/gardening/green-patch-for-the-beginner-54
Catherine Lefebvre, « Trucs et recettes pour transformer le BBQ classique en repas gastronomique » (Le Huffington Post Québec)
quebec.huffingtonpost.ca/2013/04/16/bbq-recettes_n_2766975.html
Christelle Tanielian, « Salade Repas 101 » (La Presse +)
plus.lapresse.ca/screens/11e03212-9f9c-4346-bd74-d5d92d1c41a1%7C_0.html

Cet article 5 idées de salades rapides pour l’été est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
2833
4 façons de réinventer le hot-dog http://epicier.ca/blogue/4-facons-de-reinventer-hot-dog/ Wed, 05 Jul 2017 19:07:53 +0000 http://epicier.ca/blogue/?p=2841 Personnalisez vos soupers barbecue, en vous inspirant de ces quatre façons de réinventer le hot-dog. Utilisé depuis la fin du 19e siècle, le mot hot-dog désigne « un sandwich chaud fait d’un petit pain ouvert sur la longueur et contenant une saucisse et des condiments.1 » (Office national de la langue française). Voilà qui laisse place à …

Cet article 4 façons de réinventer le hot-dog est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
Personnalisez vos soupers barbecue, en vous inspirant de ces quatre façons de réinventer le hot-dog. Utilisé depuis la fin du 19e siècle, le mot hot-dog désigne « un sandwich chaud fait d’un petit pain ouvert sur la longueur et contenant une saucisse et des condiments.1 » (Office national de la langue française). Voilà qui laisse place à l’interprétation ! Alors, pourquoi s’en tenir à la recette traditionnelle quand on peut faire preuve de créativité et épater la galerie ? C’est simple comme bonjour ! Sélectionnez un ou plusieurs des éléments suivants, pour obtenir un hot-dog aussi original que savoureux.

1. La saucisse
Outre les traditionnelles saucisses à hot-dog qui sont toujours appréciées, surprenez vos invités en choisissant nos fameuses saucisses italiennes forte ou douce, ce piquant saura ravir vos invités et se marie à merveille avec de la moutarde forte et du choux. Vous pourriez aussi opter pour la délicieuse merguez et la servir à la marocaine avec de gros morceaux d’oignons. Pourquoi ne pas farcir vos saucisses? Il suffit de réaliser une incision, sans ouvrir complètement, pour y insérer du fromage râpé. Compliments assurés !

Astuce : Afin d’éviter que la membrane de vos saucisses se déchire, optez pour une cuisson à feu moyen, tout simplement. Abstenez-vous de piquer vos saucisses, sinon le jus s’en écoulera et vous perdrez beaucoup de saveurs. Certains préfèrent faire bouillir 5 minutes leur saucisses avant la cuisson au BBQ afin qu’elle soient moins grasses, c’est selon les goûts.

hot-dog-originaux

2. Le pain
Aux quatre coins de la planète, les hot-dogs sont préparés de façons bien différentes. L’élément qui varie le plus est le choix du pain… ou son absence, c’est selon. Pourquoi ne pas vous en inspirer ?

France : le pain baguette est ouvert dans le sens de la longueur.
Norvège : la saucisse est enroulée dans une tortilla.
Thaïlande : pas de pain ! Les saucisses sont simplement piquées sur un bâton.
Russie : la saucisse est recouverte d’une pâte, puis cuite au four.
République tchèque : un trou est fait à l’intérieur d’un pain baguette dont le bout a été coupé. La saucisse est ensuite glissée à l’intérieur.
Idaho (état américain) : le pain est remplacé par… une pomme de terre cuite au four !

hot-dog-idee-pain

hot-dog-saucisses-sur-baton

3. Les condiments et la garniture
Éloignez-vous des prévisibles relish, ketchup, moutarde ! Amusez-vous plutôt à varier les condiments, en proposant des options simples comme de la sauce tzatziki, du confit d’oignon, de la salsa ou de la sauce sriracha. N’hésitez pas à concocter vos propres mélanges. La mayonnaise est une base parfaite, il suffit de l’assaisonner avec ce que vous avez sous la main : poudre de cari, ail, miel ou encore sirop d’érable. Simple et savoureux !

Le choix des garnitures ne dépend que de vos envies : avocats, choux, fromage, chili, fines herbes fraiches… certaines personnes émiettent même des croustilles sur le dessus de la saucisse !

hot-dog-garniture

hot-dog-idees

4. Version dessert
Pour amuser les enfants, utilisez un pain brioché et remplacez la saucisse par une banane. Comme condiments, proposez du sirop de chocolat, des fraises et de la crème fouettée. Cette version ne va pas sur le barbecue… mais elle fera assurément jaser !

Les combinaisons n’ont que de limites votre imagination. En réinventant le hot-dog, vous obtenez l’excuse parfaite pour en manger plus souvent. Lorsque cuisiné à la maison, avec des ingrédients frais et des viandes de qualité, il n’y a aucune raison de s’en passer.

hot dog dessert

Alimentation l’Épicier, offre une très grande variété de viandes de première qualité et de produits d’épicerie non périssables, dans les marques les plus populaires. Notre service de livraison est disponible partout au Québec. Nos camions sont réfrigérés afin de préserver toute la fraîcheur de vos aliments. Voilà une véritable alternative au supermarché!

Cliquez-ici pour en savoir plus et devenir client d’Alimentation l’Épicier

Références :
1  « Hot-dog » (Officique québécois de la langue française)
www.gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=
« 16 hot-dogs à travers le monde » (Tuxboard)
www.tuxboard.com/hot-dogs-monde/#
Jess Kapadia, « 40 ways the world makes awesome hot dogs » (Food Republic)
www.foodrepublic.com/2015/05/19/40-ways-the-world-makes-awesome-hot-dogs/
Jess Kapadia, « 7 awesome ways to trick out your hot dog » (Food Republic)
www.foodrepublic.com/2011/05/28/7-awesome-ways-to-trick-out-your-hot-dog/
Étienne Richard, « «Pimp ton hot-dog » (La fabrique crépue)
www.lafabriquecrepue.com/2016/07/07/pimp-hot-dog/
Jean-Marie Villeneuve, « Le hot-dog réinventé » (Le Soleil)
www.lapresse.ca/le-soleil/le-mag/alimentation/201306/27/01-4665599-le-hot-dog-reinvente.php
« Recettes : le hot-dog réinventé » (Divine.ca)
www.divine.ca/fr/articles/recettes-le-hot-dog-reinvente/

Cet article 4 façons de réinventer le hot-dog est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
2841
3 recettes de vinaigrettes maison http://epicier.ca/blogue/3-recettes-de-vinaigrettes-maison/ Fri, 23 Jun 2017 17:45:07 +0000 http://epicier.ca/blogue/?p=2836 Les vinaigrettes maison aromatisent à la perfection les salades, qui sont au cœur des menus estivaux avec le retour de la chaleur et du beau temps. Bien qu’on nous en propose de multiples versions déjà préparées, rien ne vaut une vinaigrette cuisinée chez soi, adaptée au plat qu’elle accompagnera. En effet, la préparation d’une vinaigrette maison …

Cet article 3 recettes de vinaigrettes maison est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
Les vinaigrettes maison aromatisent à la perfection les salades, qui sont au cœur des menus estivaux avec le retour de la chaleur et du beau temps. Bien qu’on nous en propose de multiples versions déjà préparées, rien ne vaut une vinaigrette cuisinée chez soi, adaptée au plat qu’elle accompagnera. En effet, la préparation d’une vinaigrette maison demande quelques minutes seulement, tout en étant plutôt économique, puisqu’elle permet d’utiliser des ingrédients que l’on possède déjà. On peut également y incorporer les fines herbes de notre jardin.

Lors de la préparation d’une vinaigrette maison, La Guilde Culinaire1 propose de suivre les proportions suivantes :
« Une vinaigrette de base doit comporter quatre ingrédients :
– un élément acide (vinaigre ou jus de citron),
– un corps gras (huile, crème fraîche ou yaourt),
– du sel (ou un aliment salé, comme de la sauce soya)
– du poivre (ou un aliment pimenté).
À cela, ajoutez autant d’éléments que vous le souhaitez, en évitant les mauvaises associations. Si vous remplacez le vinaigre par du jus de citron, utilisez alors le jus de citron et l’huile en proportion égale, et une proportion de 2/3, 1/3 pour le jus d’agrumes. Même formule pour une vinaigrette classique comptez 2/3 d’huile pour 1/3 de vinaigre. »

Afin d’accompagner vos salades estivales, nous vous proposons trois recettes de vinaigrettes maison, faciles à préparer :

1.Vinaigrette tomate & basilic
Idéale pour déguster une salade aux saveurs italiennes, il suffit de mélanger de l’huile d’olive à du vinaigre de vin rouge, en ajoutant du basilic fraichement haché et des tomates séchées, hachées également. Pour rehausser l’acidité, incorporez un trait de jus de citron.
Cette vinaigrette accompagnera parfaitement une salade de poulet et bocconcini. N’oubliez pas les tranches de tomates fraîches !

vinaigrette-maison-salade-erable

2. Vinaigrette miel & moutarde
Après avoir mélangé l’huile végétale et le vinaigre de cidre, ajoutez du miel liquide, de la moutarde à l’ancienne et un peu de moutarde de Dijon. Assaisonnez au goût. Pour la transformer en version crémeuse, remplacez l’huile et le vinaigre par du yogourt nature et du lait. Savourez cette vinaigrette sur une salade composée de saumon frais et de coriandre.

vinaigrette-maison-miel-et-moutarde

3. Vinaigrette canneberges & érable
Les adeptes du sucré-salé seront ravis ! À l’huile d’olive et au vinaigre de cidre, ajoutez du jus de canneberges et du sirop d’érable. Pour un goût fruité plus prononcé, vous pourriez également remplacer le vinaigre de cidre par du vinaigre de framboise.
Servez cette vinaigrette sur une salade composée de porc tiède, avec épinards ou laitue, oignons rouges, pomme, cheddar et canneberges séchées. Un délice !

vinaigrette-maison-canneberge

Pour conserver votre vinaigrette maison, laissez-la au réfrigérateur, dans un pot Mason. Vous pourrez ainsi la garder plusieurs semaines, sauf en ce qui concerne les vinaigrettes crémeuses, qui se conservent sept jours seulement. De plus, afin d’éviter de salir de la vaisselle supplémentaire lors de la préparation, vous pouvez tout simplement verser les ingrédients dans le pot, refermer le couvercle et secouer vigoureusement.

Astuce : s’il vous reste un fond de vinaigrette, mais trop peu pour accompagner votre plat, utilisez-le comme base pour en cuisiner une nouvelle.

Amusez-vous à varier les déclinaisons et rappelez-vous que l’huile utilisée affectera le goût de votre vinaigrette. Assurez-vous également de goûter à votre préparation, afin de bien l’assaisonner ! Finalement, n’hésitez pas à diversifier les protéines utilisées dans vos salades, par exemple en remplaçant le poulet par du canard. Les combinaisons possibles sont infinies…

 

Alimentation l’Épicier, offre une très grande variété de viandes de première qualité et de produits d’épicerie non périssables, dans les marques les plus populaires. Notre service de livraison est disponible partout au Québec. Nos camions sont réfrigérés afin de préserver toute la fraîcheur de vos aliments. Voilà une véritable alternative au supermarché!

Cliquez-ici pour en savoir plus et devenir client d’Alimentation l’Épicier

Références :
1Cimon Parent, « Trucs et astuces : Réalisez vos propres vinaigrettes » (La Guilde Culinaire »
www.laguildeculinaire.com/fr/forum/trucs-et-astuces-realisez-vos-propres-vinaigrettes
Marni Wasserman, « Six healthy reasons to make your own salad dressing and an amazing recipe » (Châtelaine)
www.chatelaine.com/health/diet/six-healthy-reasons-to-make-your-own-salad-dressing-and-an-amazing-recipe/
« Comment réussir une vinaigrette émulsionnée ? » (Pratico Pratiques)
www.pratico-pratiques.com/cuisine-et-nutrition/en-etapes/comment-reussir-une-vinaigrette-emulsionnee/ « Recettes de vinaigrette et d’été » (Le Monde)
chefsimon.lemonde.fr/recettes/tag/vinaigrette/été « La vinaigrette maison : 3 méthodes faciles » (Passeport Santé)
www.passeportsante.net/fr/Communaute/Blogue/Fiche.aspx?doc=la-vinaigrette-maison-3-methodes-faciles
Marie-Eve Laforte, « L’essentiel pour faire sa vinaigrette maison » (Fraîchement Pressé)
www.fraichementpresse.ca/cuisine/trucs-astuces/vinaigrette-maison-1.1589860
Henry Dimbleby, « How to make a quick and easy salad dressing » (the gardian)
www.theguardian.com/lifeandstyle/2014/jul/25/how-to-make-salad-dressing-recipes-henry-dimbleby
Julia Moskin, « Magic, With Four Main Ingredients » (The New York Times)
www.nytimes.com/2014/09/24/dining/a-salad-dressing-recipe-to-rule-them-all.html?_r=0
« La vinaigrette : toujours la même formule »
www.canalvie.com/recettes/savoir-cuisiner/techniques-et-conseils/la-vinaigrette-toujours-la-meme-formule-1.778561

Cet article 3 recettes de vinaigrettes maison est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
2836
5 recettes de tapas à cuisiner cet été http://epicier.ca/blogue/5-recettes-de-tapas-a-cuisiner-cet-ete/ Wed, 14 Jun 2017 17:03:21 +0000 http://epicier.ca/blogue/?p=2829 Pour recevoir les invités avec un mélange de raffinement et de simplicité, les recettes de tapas sont idéales à cuisiner cet été. La « tapa est un plat qui n’est ni une entrée, ni un plat principal ni un dessert » explique le chef espagnol Sergi Arola au magazine L’Express. Il s’agit d’un hors-d’œuvre destiné à …

Cet article 5 recettes de tapas à cuisiner cet été est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
Pour recevoir les invités avec un mélange de raffinement et de simplicité, les recettes de tapas sont idéales à cuisiner cet été. La « tapa est un plat qui n’est ni une entrée, ni un plat principal ni un dessert » explique le chef espagnol Sergi Arola au magazine L’Express. Il s’agit d’un hors-d’œuvre destiné à être partagé entre amis, habituellement autour d’un verre de vin. Ces amuse-gueules sont avant tout caractérisés par la grosseur des portions. Ainsi, vous pouvez transformer n’importe laquelle de vos recettes favorites en tapas. Les possibilités sont réellement illimitées !

Afin de vous inspirer à adopter cette tradition gastronomique espagnole, voici 5 recettes de tapas à cuisiner cet été :

1. Tapas de tartare de saumon
Le tartare de saumon se sert divinement bien en tapas, dans de petites verrines. Vous devez toutefois vous assurer de la fraicheur du poisson cru avant de vous lancer dans sa préparation. Le saumon offert par Alimentation l’Épicier est préparé, mis sous vide et surgelé aussitôt qu’il est pêché, ce qui le rend parfait pour la confection des tartares.

( Afin d’éviter la contamination croisée lors de la préparation de poisson cru, consultez dès maintenant les 8 règles d’hygiène en cuisine. )

Vous pourriez aussi tel que le suggère la photo de cet article, déposer sur des tranches de concombres, de l’avocat écrasé et une tranche de saumon fumé pour un mariage de fraîcheur parfait !

tapas-saumon-alimentation-epicier

2. Tapas betterave et fromage de chèvre
Lorsque vous cuisinez les tapas, amusez-vous avec les couleurs ! Ainsi, vos bouchées ressortiront du lot lorsqu’elles seront servies aux invités. Cette recette composée de betteraves mettra l’eau à la bouche : il suffit de tartiner une épaisse couche de fromage à la crème entre deux tranches froides de betterave. Pour plus de finesse, vous pourriez aussi couper les tranches de betteraves très minces et de les rouler autour du fromage. Servez les roulés avec des noix et des rondelles de radis. Pour rehausser le côté sucré, ajoutez-y un filet de miel.

tapas-betterave-roulee-fromage

3.Assiette de viandes froides
En Andalousie, les tapas sont servies sous forme d’une simple assiette contenant du fromage et quelques tranches de charcuterie. Rien de plus facile à préparer ! Récupérer les restes de vos récents repas, en coupant en fines tranches, des morceaux de roti de bœuf, de jambon, d’agneau ou de porc. Faites preuve de créativité au moment de disposer les éléments dans l’assiette, en créant des contrastes de couleurs et de textures. Préparez également une tapa d’olives variées en accompagnement du plateau, tel que servi en Espagne.

tapas-viandes-froides

4. Brochettes pintxo
Les pintxo sont tout simplement une variante régionale de la tapa. Selon la coutume basque, il s’agit entre autres de petites bouchées maintenues en place grâce à un cure-dent. Ainsi, vous pourriez préparer de mini brochettes à cuire sur le barbecue. Pour profiter des saveurs espagnoles, les deux combinaisons suivantes sont tout à fait indiquées :
– Brochettes de porc, poivron et chorizo, parfumées au safran
– Brochettes de poulet, assaisonnées avec ail, paprika et origan

tapas-brochette-poulet

5. Churros
Oui, les tapas se servent jusqu’au dessert ! Les churros sont aussi simples que délicieux : le journal Le Monde en propose d’ailleurs une recette qui se prépare en quelques minutes à peine, avec un volume identique d’eau et de farine :

« Mettre la farine dans un cul-de-poule.
Porter l’eau à ébullition avec la pincée de sel.
Verser l’eau bouillante dans le cul-de-poule avec la farine et mélanger à la spatule (vous pouvez si vous le souhaitez ajouter un peu d’eau de fleur d’oranger).
Vous allez obtenir une pâte assez compacte, c’est normal.
Mettre la pâte dans l’appareil à churros ou garnir une poche à douille munie d’une douille cannelée en prenant soin de bien chasser l’air.
Laisser tomber des rubans de pâte dans l’huile de friture à 180°C.
Laisser frire 2 minutes.
Égoutter les churros sur papier absorbant et saupoudrer de sucre glace avant de servir.2 »

Vous pouvez également servir les churros avec un coulis au chocolat. C’est un vrai délice !

churros-tapas

Les origines des tapas sont modestes : au Moyen-Âge, il s’agissait simplement d’une tranche de jambon déposée sur un verre de vin, afin d’éviter que les insectes n’y tombent ! De nos jours, les tapas sont bien plus élaborées : on en retrouve pour tous les budgets et certains des plus grands restaurants en proposent des versions de luxe. Soulignant sa diversité et son accessibilité, le gouvernement espagnol a récemment adressé une demande officielle à l’UNESCO, afin d’inscrire la tapa au Patrimoine immatériel de l’humanité.

Ainsi, un menu tapas est idéal autant pour les soupers chics entre collègues que les simples retrouvailles entre amis. Pour une soirée tapas réussie, réunissez vos invités autour d’une grande table qui favorisera la discussion, puis servez les amuse-gueules sur des plateaux ou planches de bois. Osez le concept « potluck », en demandant à chaque invité de cuisiner un type de tapa différent. N’oubliez pas le verre de vin, afin de respecter la tradition espagnole !

Alimentation l’Épicier, offre une très grande variété de viandes de première qualité et de produits d’épicerie non périssables, dans les marques les plus populaires. Notre service de livraison est disponible partout au Québec. Nos camions sont réfrigérés afin de préserver toute la fraîcheur de vos aliments. Voilà une véritable alternative au supermarché!

Cliquez-ici pour en savoir plus et devenir client d’Alimentation l’Épicier

Références :
1 « Les tapas, petites héroïnes d’une révolution gastronomique en Espagne » (L’Express)
www.lexpress.fr/actualites/1/styles/les-tapas-petites-heroines-d-une-revolution-gastronomique-en-espagne_1647211.html
2 Chef Simon, « Churros : Petits beignets espagnols comme à Barcelone ! » (Le Monde)
chefsimon.lemonde.fr/gourmets/chef-simon/recettes/churros–4
« Tapas et bouchées du monde » (Académie culinaire)
academieculinaire.com/products/bouchees
« Les tapas, un classique populaire hissé au rang de patrimoine universel ? » (Courrier International)
www.courrierinternational.com/article/gastronomie-les-tapas-un-classique-populaire-hisse-au-rang-de-patrimoine-universel
« El Tapeo ou l’art de la tapa » (Andalousie Culture Histoire)
andalousie-culture-histoire.com/el-tapeo-ou-lart-de-la-tapa/
Catherine Crépeau, « On reçoit avec des tapas : simple et pratique » (Coup de pouce)
www.coupdepouce.com/cuisine/conseils-pratiques/article/on-recoit-avec-des-tapas-simple-et-pratique
Sophie Ginoux, «  L’été rime avec tapas » (Voir)
www.voir.ca/voir-la-vie/gastronomie/2014/05/22/lete-rime-avec-tapas/
Claudie Hinse, « Comment recevoir en mode tapas » (Nerds)
www.nerds.co/recevoir-mode-tapas/

Cet article 5 recettes de tapas à cuisiner cet été est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
2829
8 règles d’hygiène en cuisine http://epicier.ca/blogue/8-regles-dhygiene-cuisine/ Tue, 30 May 2017 16:53:33 +0000 http://epicier.ca/blogue/?p=2745 Afin d’éviter la contamination croisée des aliments, il convient de respecter plusieurs règles d’hygiène en cuisine.  Le magazine Protégez-vous explique que « La contamination croisée des aliments est le transfert involontaire de microorganismes (des bactéries, par exemple) ou de contaminants chimiques (y compris les allergènes) d’un produit alimentaire, d’une personne ou d’un objet (une planche à …

Cet article 8 règles d’hygiène en cuisine est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
Afin d’éviter la contamination croisée des aliments, il convient de respecter plusieurs règles d’hygiène en cuisine.  Le magazine Protégez-vous explique que « La contamination croisée des aliments est le transfert involontaire de microorganismes (des bactéries, par exemple) ou de contaminants chimiques (y compris les allergènes) d’un produit alimentaire, d’une personne ou d’un objet (une planche à découper) à un autre produit alimentaire.1»

Dans la boucherie de L’épicier, il n’y a aucun risque de contamination croisée. En effet, des cuisines distinctes sont utilisées pour la préparation des différents types de viandes. Toutefois, à la maison ce risque est bien présent.

Puisqu’il suffit de petits gestes pour sécuriser votre environnement de travail, voici 8 règles d’hygiène à respecter dans votre cuisine :

Le lavage des mains et la préparation corporelle
C’est la base ! Lavez-vous les mains avant de vous lancer dans une nouvelle recette, ainsi qu’après chaque étape pouvant présenter un risque de contamination. Attachez-vous également les cheveux et retirez vos bijoux.

Selon le CCHST2 (Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail), « pour se laver les mains de façon efficace, il faut :

  • Enlever ses bagues et autres bijoux.
  • Utiliser de l’eau chaude et se mouiller complètement les mains.
  • Prendre du savon (de 1 à 3 mL) et bien le faire mousser.
  • Se frotter les mains, les poignets, les avant-bras et entre les doigts, pendant 15 secondes.
  • Se nettoyer le dessous des ongles.
  • Rincer abondamment.
  • Se sécher les mains avec une serviette jetable ou sous le séchoir.
  • Fermer le robinet en tenant une serviette en papier. »

lavage-de-main-cuisine

Le nettoyage des surfaces
Avant de commencer à cuisiner, veillez à la propreté des comptoirs et des surfaces utilisées pour la préparation des aliments. Santé Canada3 suggère d’utiliser une eau tiède savonneuse, un désinfectant commercial pour la cuisine ou, pour une meilleure protection, une solution d’eau de Javel composée de 5ml d’eau de Javel mélangée à 750 ml d’eau, à conserver dans un vaporisateur bien étiqueté.

8-regele-dhygiene-cuisine

La manipulation de la volaille crue
Bien que cela est une évidence pour la majorité, nous  appelons à la prudence en ce qui concerne la manipulation de la volaille crue. Deux types bactéries pathogènes, la salmonelle et la campylobactérie, se retrouvent parfois dans la volaille crue. Il convient donc de la manipuler minutieusement et de l’entreposer correctement, afin d’éviter que ces bactéries se propagent à d’autres aliments. Seule la chaleur permet de se débarrasser de ces bactéries, c’est d’ailleurs pourquoi on mange la volaille que bien cuite. Si un couteau ayant servi à couper un poulet cru est utilisé pour couper un concombre, ce légume peut être contaminé par la salmonelle et vous rendre malade. Cette bactérie peut être très grave, voire mortelle, pour les enfants et les personnes à risque. Ne prenez pas de chance et ne mettez pas la santé de vos proches en jeu.

Nos conseils :

      • Séparez la volaille crue des autres aliments pendant la préparation du repas ;
      • Rappelez-vous que les bactéries prolifèrent à température ambiante. Ne laissez jamais la volaille crue sur le comptoir de la cuisine ;
      • Changez ou nettoyez à fond les planches à découper et ustensiles ayant touché à la volaille crue, immédiatement après leur utilisation ;
      • Lavez-vous les mains après avoir touché à la volaille crue et avant de manipuler tout autre ingrédient.
      • Évitez tout contact avec la volaille crue ou insuffisamment cuite avec les autres aliments
      • Évitez d’utiliser des planches à découper en bois

manipulation-volaille-crue-salmonelle

L’utilisation de différentes planches à découper
Utilisez des planches à découper distinctes, selon les aliments que vous préparez, ainsi que leur état (cuits ou crus). Lavez-les ensuite à l’eau chaude et assurez-vous de leur propreté avant de les réutiliser. En effet, les bactéries qui s’y accumulent peuvent modifier le goût des aliments, en plus de les rendre impropres à la consommation.

À noter : comparativement aux planches à découper en bois, celles en matières synthétiques sont plus hygiéniques. De plus, la planche à découper en plastique peut se nettoyer au lave-vaisselle.

manipulation-des-aliments

Le remplacement des éponges
L’éponge est l’élément de la maison dans lequel on retrouve le plus bactéries. Afin d’éviter leur prolifération, remplacez régulièrement vos éponges ou nettoyez-les au lave-vaisselle. Faites de même avec les guenilles et tabliers. Canal Vie propose également l’astuce suivante, pour le nettoyage des éponges : « Après avoir fait tremper votre éponge souillée dans un bol d’eau assaisonnée au vinaigre blanc, tordez-la et faites-la cuire au four à micro-ondes, à haute intensité, pendant 60 secondes. Attention à ne pas vous brûler en sortant l’éponge du four… 4»

hygiene-cuisine-bacterie

Le bon endroit pour cuisiner
Évitez de cuisiner au-dessus de la poubelle, même si vous souhaitez y jeter directement les pelures. Prévoyez plutôt un récipient destiné à cet usage, près de votre planche à découper.

À noter : la poubelle devrait être lavée au moins une fois par mois, avec des lingettes désinfectantes.

hygiene-en-cuisine

Un nettoyage régulier
Ne nettoyez pas la cuisine seulement lorsque vous vous apprêtez à cuisiner ! Le four à micro-ondes et l’intérieur du réfrigérateur doivent être lavés régulièrement, ainsi que le sol, le four et la surface des petits électroménagers. Les ustensiles utilisés pour la préparation des aliments doivent également être lavés à l’eau chaude savonneuse, au fur et à mesure.

hygiene-nettoyer-cuisine

Garder vos viandes congelées
La congélation permet également d’éviter la multiplication des bactéries, lorsque le congélateur est réglé à une température inférieure ou égale à -18°C. Les viandes de grande qualité proposées par L’Épicier sont idéales, puisqu’elles sont emballées sous vide au moment de la coupe, puis surgelées dans un emballage spécialement conçu à cet effet. Elles se conservent donc longtemps et sont toujours fraîches.

logo-1

Vous devez respecter certaines règles d’hygiène dans votre cuisine, mais le choix de la provenance de vos aliments, tout particulièrement les viandes, poissons et fruits de mer, permettra également d’éviter la contamination croisée. L’Épicier respecte des règles strictes de manipulation et de qualité sanitaire, afin que vous puissiez savourer vos produits favoris, en toute sérénité.

Alimentation l’Épicier, offre une très grande variété de viandes de première qualité et de produits d’épicerie non périssables, dans les marques les plus populaires. Notre service de livraison est disponible partout au Québec. Nos camions sont réfrigérés afin de préserver toute la fraîcheur de vos aliments. Voilà une véritable alternative au supermarché! 

Cliquez-ici pour en savoir plus et devenir client d’Alimentation l’Épicier

 

Références :

1Rémi Leroux, « Comment éviter la contamination croisée des aliments » (Protégez-vous)

www.protegez-vous.ca/Nouvelles/Sante-et-alimentation/contamination-croisee-aliments

2« Lavage des mains : réduire le risque d’infections courantes » (Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail)

www.cchst.ca/oshanswers/diseases/washing_hands.html

3 « Conseils généraux de salubrité » (Gouvernement du Canada)

www.canada.ca/fr/sante-canada/services/conseils-generaux-salubrite/conseils-salubrite-fruits-et-legumes-frais.html

4 « Désinfecter ses éponges grâce au four à micro-ondes » (Canal Vie)
www.canalvie.com/recettes/savoir-cuisiner/trucs-cuisine/desinfecter-ses-eponges-grace-au-four-a-micro-ondes-1.824878

 

« Guide des bonnes pratiques d’hygiène et de salubrité alimentaires » (Gouvernement du Québec)

www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Publications/Guidemanipulateur5.pdf

« 5 règles pour nettoyer la cuisine comme un pro » (Readers Digest)

selection.readersdigest.ca/maison/entretien-et-rangement/5-regles-pour-nettoyer-la-cuisine-comme-un-pro/4/

« La contamination croisée, vous connaissez ? » (Extenso)

www.extenso.org/article/la-contamination-croisee-vous-connaissez/

« L’hygiène de la cuisine » (Bien chez soi)

www.bienchezsoi.net/articles/l-hygiene-de-la-cuisine-75.php

Marie-Eve Laforte, « 7 choses qu’il faudrait laver plus souvent dans la cuisine » (Fraîchement Pressé)

www.fraichementpresse.ca/cuisine/trucs-astuces/choses-nettoyer-plus-souvent-cuisine-1.1597445

Cet article 8 règles d’hygiène en cuisine est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
2745
Les fines herbes incontournables http://epicier.ca/blogue/fines-herbes-incontournables/ Sat, 20 May 2017 17:59:38 +0000 http://epicier.ca/blogue/?p=2747 Voici 6 fines herbes incontournables, à découvrir ou redécouvrir. Permettant de rehausser le goût de vos mets préférés, certaines fines herbes sont indispensables. Elles ajoutent à la fois couleur et fraicheur à tous les plats, il suffit tout simplement de savoir les marier aux bons ingrédients ! Vous pourriez également en planter dans votre petit …

Cet article Les fines herbes incontournables est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
Voici 6 fines herbes incontournables, à découvrir ou redécouvrir. Permettant de rehausser le goût de vos mets préférés, certaines fines herbes sont indispensables. Elles ajoutent à la fois couleur et fraicheur à tous les plats, il suffit tout simplement de savoir les marier aux bons ingrédients ! Vous pourriez également en planter dans votre petit jardin, question d’en avoir toujours sous la main.

Le Basilic
Le basilic est répandu à travers le monde, mais il serait originaire d’Asie du Sud ou d’Afrique Centrale, ayant été importé en Égypte il y a plus de 4000 ans. À l’Antiquité, on le considérait comme une plante royale. Aujourd’hui, le basilic convient parfaitement aux plats de pâtes, ainsi qu’à la cuisine méditerranéenne.  Il en existe une multitude de variétés : le basilic thaï est idéal pour les sauces et vinaigrettes, le basilic citron se marie à merveille avec le poisson, alors que le basilic à grandes feuilles peut se servir en salade.
Astuce : si vous faites pousser du basilic dans votre jardin, cueillez les feuilles avant la floraison.

basilic

Le thym
Saviez-vous que les Égyptiens utilisaient autrefois un onguent mélangé au thym, pour embaumer les morts ? Au Moyen-Âge, les sorcières l’auraient également employé pour fabriquer des philtres d’amour ! Son usage a bien changé depuis, puisque cette plante riche en huiles essentielles se retrouve surtout en cuisine. Le thym s’agence particulièrement bien avec l’agneau, le veau et le gibier. Anne Gardon, auteure du livre Le gourmet au jardin, suggère de déposer un bouquet de thym au milieu du barbecue, pendant que l’on prépare des grillades. Cela ajoute beaucoup de saveur1.

À noter : les tiges du thym sont comestibles. Ne les jetez pas !

thym

La mélisse
La mélisse est reconnue pour ses propriétés relaxantes. En effet, lorsque consommée en infusion, elle procure un léger effet sédatif favorisant le sommeil. On dit d’ailleurs que les dames de la cour de Louis XIV utilisaient l’eau de mélisse pour calmer les migraines. Vous la connaissez peut-être sous le nom de « citronnelle », rappelant son goût citronné qui apporte fraicheur aux viandes blanches. Pour un repas rapide et savoureux, faites sauter du blanc de poulet, avec des noix de cajou, de la sauce d’huîtres et de la mélisse. C’est délicieux !

Suggestion : utilisez-la pour préparer de la limonade maison.

melisse

La coriandre
Celle-là, on l’aime ou on la déteste ! Herbe indispensable de la cuisine mexicaine, la coriandre est idéale pour garnir les tacos au porc ou pour rehausser le goût de la salsa maison. On peut également s’en servir dans les recettes asiatiques, par exemple en la mariant avec un filet de saumon. On ne peut définir avec certitude l’origine de la coriandre, mais un témoignage de son utilisation se retrouverait dans un papyrus daté de 1500 av. J.-C.

Astuce : cueillez les feuilles fraiches en fonction des besoins, car elles ne se conservent pas très longtemps.

coriandre

L’estragon
Autrefois, certains herboristes étaient convaincus des propriétés de guérison de l’estragon, pour les morsures de serpent. Cette croyance proviendrait tout simplement de la forme serpentine de sa racine ! On retrouve aujourd’hui l’estragon dans la cuisine traditionnelle française, parfumant la sauce béarnaise ainsi que la sauce tartare. Il est également possible de farcir un poisson de brins d’estragon avant de le faire griller, afin d’en parfumer sa chair.

Astuce : faites sécher à l’ombre des feuilles d’estragon, puis réduisez-les en poudre. Vous pourrez ainsi les conserver dans une boite hermétique.

estragon

La sauge
Pour parfumer délicatement une sauce à la crème, c’est la meilleure option ! La sauge et le veau forment également un parfait duo, par exemple dans un mijoté avec des tomates et du vin rouge. Elle est également utilisée en naturopathie, puisqu’elle apaiserait les symptômes du syndrome prémenstruel. Ses vertus médicinales ne datent pas d’aujourd’hui : au 18e siècle, les asthmatiques fumaient la sauge comme de la cigarette, pour soulager les problèmes respiratoires. D’ailleurs, selon un proverbe provençal : « Qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin d’un médecin. »

Suggestion : la sauge tangerine produit des fleurs comestibles qui peuvent être utilisées dans les tisanes et infusions.

sauge

Amusez-vous avec les fines herbes, en ajustant les quantités ou en les utilisant pour décorer vos plats favoris. Le pesto est également une bonne option pour récupérer les restants. Il se congèle très bien, dans des bacs à glaçons. Ainsi, vous obtiendrez des portions individuelles pour vos recettes.

Quelles fines herbes préférez-vous pour cuisiner ?

Alimentation l’Épicier, offre une très grande variété de viandes de première qualité et de produits d’épicerie non périssables, dans les marques les plus populaires. Notre service de livraison est disponible partout au Québec. Nos camions sont réfrigérés afin de préserver toute la fraîcheur de vos aliments. Voilà une véritable alternative au supermarché! 

Cliquez-ici pour en savoir plus et devenir client d’Alimentation l’Épicier

 

 

Références :
1« Série sur les fines herbes » (L’épicerie)
ici.radio-canada.ca/actualite/v2/lepicerie/niveau2_4096.shtml
« Idées et suggestions pour cuisiner avec les fines herbes et épices » (Nos Petits Mangeurs)
www.nospetitsmangeurs.org/idees-et-suggestions-pour-cuisiner-avec-les-fines-herbes-et-les-epices/
iPlant Canada
www.iplantcanada.ca/finesherbes
Philippe Mollé, « Les fines herbes pour la cuisine et le barbecue » (Le Devoir)
www.ledevoir.com/plaisirs/alimentation/472297/recette-de-la-semaine-les-fines-herbes-pour-la-cuisine-et-le-barbecue
« Fines herbes fraiches : comment et avec quoi » (Pratico-Pratiques)
www.pratico-pratiques.com/cuisine-et-nutrition/dossiers/accords-et-particularites-des-fines-herbes-fraiches-les-plus-courantes/
Henri Michaud, « Cultivez vos fines herbes à l’intérieur » (Canal Vie)
www.canalvie.com/recettes/savoir-cuisiner/techniques-et-conseils/cultivez-vos-fines-herbes-a-l-interieur-1.780431

Cet article Les fines herbes incontournables est apparu en premier sur Blogue de l'Épicier.

]]>
2747